Qu'est-ce que le fascia ?


Le fascia est un tissu conjonctif qui ressemble à une toile d'araignée et qui s'étend sous la peau, de la tête au pied et de tous côtés. C'est la première chose à savoir sur le fascia : il est présent absolument partout dans le corps. Il enveloppe chaque muscle, chaque os, chaque nerf, chaque organe et chaque vaisseau sanguin. Mais il ne fait pas que les envelopper : il pénètre chaque fibre de leur composition, et ce jusqu'au niveau cellulaire. Le fascia est l'environnement immédiat de chacune des cellules du corps, qui ne peuvent fonctionner sans leur connexion au système fascial.


En traversant et en reliant ensemble toutes les zones du corps, du macroscopique au microscopique, c'est le fascia qui donne sa forme au corps. Il tient les organes en place et il est responsable de la posture. Le système fascial permet au corps d'absorber les chocs, de protéger des blessures et des stress internes ou externes, mais il a aussi une grande influence sur le système immunitaire et sur la santé générale.


Bien qu'il soit souvent utilisé au pluriel pour désigner ses différentes formes, il n'y a qu'un seul fascia. C'est un tissu unique, continuel, sans début et sans fin.

Les restrictions du fascia


Lorsque nous subissons un choc, une blessure, lorsqu'il y a inflammation dans le corps, ou simplement avec le temps ou à cause d'une mauvaise posture, le fascia durcit et se cimente, exerçant une trop forte pression sur la zone affectée. On dit alors qu'il y a une restriction fasciale.

Les restrictions sont habituellement des endroits tendus, douloureux ou qui dégagent une chaleur. En plus de créer de la douleur et toutes sortes de symptômes, les restrictions fasciales nuisent au fonctionnement normal des composantes du corps.

Parce que le fascia est interconnecté, une restriction fasciale peut tirer et compresser d'autres zones, créant d'autres restrictions ailleurs. On se retrouve alors avec un réseau complexe de tensions et de dysfonctions.

Le relâchement myofascial permet de redonner au fascia sa forme fluide et élastique. En relâchant le fascia, on vient libérer les muscles, les organes ou les nerfs qui y étaient emprisonnés. Les cellules peuvent à nouveau recevoir l'hydratation et les nutriments nécessaires à leur bonne santé et la douleur qu'on ressentait auparavant disparaît.